Mes photos ne sont pas libre de droit ... Si vous voulez les utiliser, je vous remercie vivement de me prévenir en laissant un commentaire et c'est un plaisir de les lire (pour écrire un commentaire cliquez sur "aucun commentaire ou 1commentaire etc..."), ou, au minimum de bien indiquer leur source. Merci et bonne visite.

lundi 30 mars 2009

Village d'Estaing, nord Aveyron


Un village que j'affectionne particulièrement, surtout pour les personnes rencontrées,
qui sont devenues des Amis.
Ses paysages avec les chemins a parcourir.
Vue d'ensemble:
Le château.

Ma première découverte d'Estaing fut le Château.


L'église vue du château.



La Saint Fleuret
Premier dimanche de juillet



La vallée de la coussane

Coté gustatif: La Fouace.
Des Amis.


6 commentaires:

  1. Bonsoir Yannick,
    Tes photos d'Estaing me rappellent d'immenses souvenirs et je pèse mes mots. J'y ai fait étape lors de mon Chemin vers St Jacques de Compostelle j'ai passé la nuit chez mon Ami Léonard à l'Hospitalé St Jacques.
    Merci pour ces photos Yannick, amitiés.
    Jean.

    RépondreSupprimer
  2. Un bien beau "reportage" Yannick.
    Bravo et merci.
    Amitiés.
    Fil.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Jean, je suis ravi que tu aime ces photos et que cela te rappelles de bons souvenirs.
    Je n'ai pas fait les chemins de St Jacques, mais j'ai parcouru la région à pied, depuis 30 ans et je ne connais pas encore tous les endroits de ce pays vraiment super.

    Yannick

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Fil, c'est moi qui te remercie pour ton commentaire, je vais mettre d'autre photos de cette région du nord Aveyron prochainement.

    Amitiés,
    Yannick

    RépondreSupprimer
  5. Toujours très belles photo faites avec beaucoup de sensibilité; il n'y a pas que ton oeil dans ces captures.

    Amitiés. Jackie

    RépondreSupprimer
  6. Jackie, je te remercie beaucoup pour ton commentaire et tu as raison certaines photos sont faites avec le coeur et pour intermédiaire l'oeil. J'adore cette région et les personnes rencontrées au risque de me répéter.

    Amitiés,
    Yannick

    RépondreSupprimer